Conseils pour l’extérieur contre le froid en hiver et comment rester au chaud à l’extérieur

Conseils pour l’extérieur contre le froid en hiver et comment rester au chaud à l’extérieur

Conseils contre le froid et le gel
Donc, vous et moi ne pouvons pas éviter les températures froides si nous voulons sortir en automne et en hiver de toute façon. Alors, que pouvons-nous faire pour rester agréablement au chaud et que le plaisir de nos activités de plein air ne tombe pas à l’eau ?

Retrouver dans ce site les meilleurs choix de couverture chauffante.

ipps contre le froid #1 : Principe de l’oignon
Le principe de l’oignon est bien connu de la plupart des gens et s’avère particulièrement efficace pendant la saison froide. Parce qu’au lieu d’une seule couche très épaisse, nous portons plusieurs couches minces. Entre chaque couche de vêtements se trouve une petite affiche aérienne. Ceci sert d’isolation contre le froid. Et plus vous portez de couches de vêtements, plus les coussins d’air se forment et vous isolent.

Une distribution judicieuse des vêtements en hiver peut ressembler à ceci (de l’intérieur vers l’extérieur) :

couche de base à manches courtes* en laine polyester ou laine mérinos
chemise fonctionnelle à manches longues*
Veste polaire*
veste d’isolation par ex. veste Vaude Primaloft ou veste en duvet ultra-légère
Veste rigide* comme protection contre les intempéries et coupe-vent
Avec cette combinaison, vous ne devriez pas avoir froid, même à des températures très froides. Si vous faites de l’exercice ou du sport, c’est probablement trop, car vous produisez beaucoup de chaleur vous-même. Dans ce cas, il est conseillé de garder votre veste Primaloft ou en duvet dans votre sac à dos et de ne l’arrêter que pendant les pauses.

Conseils contre le froid #2 : Vêtements à séchage rapide
Pour que le principe de l’oignon fonctionne correctement, il est préférable de porter des vêtements faits de matériaux à séchage rapide. En effet, grâce aux mouvements lors de randonnées (en montagne), de trekkings ou d’autres sports de plein air, vous transpirerez également l’hiver à un moment donné.

Il est alors très important que vos vêtements n’absorbent pas l’humidité, mais qu’ils la transportent efficacement vers l’extérieur. Sinon, l’humidité enlève la chaleur de votre corps et vous vous rafraîchissez beaucoup plus rapidement. Par conséquent, évitez de porter des vêtements en coton pendant l’exercice actif en plein air. Il absorbe beaucoup d’humidité et sèche très lentement. Les chemises fonctionnelles conventionnelles en polyester ou en laine mérinos sont beaucoup plus efficaces.

Afin de ne pas refroidir la transpiration humide par temps venteux en hiver, il est judicieux de porter des vêtements coupe-vent. Il peut s’agir d’un coupe-vent respirant* ou d’une coque dure imperméable. Certaines vestes isolantes utilisent également des matériaux coupe-vent comme tissus d’extérieur. Par exemple, la veste en duvet Cumulus. Cependant, ce n’est pas une activité qui incite à la transpiration, mais plutôt une veste de camp et de brise-vêtements.

Conseils contre le froid #3 : Principe de l’oignon sur les mains
Le principe de réchauffement de plusieurs couches peut également être facilement transféré sur les mains. Au lieu d’une paire très épaisse, vous feriez mieux de mettre une paire de gants plus fins* sous une paire de mitaines*. Même idée que le principe de l’oignon.

Si vous voulez avoir les doigts et les mains chauds tout le temps, il est très important qu’ils restent secs en tout temps. Par exemple, s’il pleut, s’il neige ou s’il pleut, une housse imperméable pour les gants* a du sens. Si vos gants extérieurs ne sont pas imperméables par défaut.

Conseils contre le froid #4 : Durcissement
L’habitude joue également un rôle majeur dans notre perception du froid. Si vous passez toute la journée simplement assis dans un bureau chaud ou dans une voiture confortablement tempérée et que vous n’aimez pas sortir dans le froid, alors vous n’êtes souvent pas très habitué aux températures inférieures à zéro.

Mais ceux qui sortent toujours à l’extérieur par vent et temps, à vélo ou à pied, ont mieux préparé leur corps au froid et peuvent mieux y faire face. De plus, cette exposition constante aux intempéries devrait également protéger contre le rhume et la grippe.