Choix de jouets pour enfants avec TEA

Choix de jouets pour enfants avec TEA

Pendant l’enfance, l’un des outils d’apprentissage et de développement est le jeu. Pour tous les enfants, y compris ceux atteints de troubles du spectre autistique (TSA), le jeu peut contribuer à l’amélioration cognitive, physique et motrice, ainsi qu’à l’interaction sociale et émotionnelle, et offrir aux parents la possibilité d’interagir avec leurs enfants.

Dans le spectre de l’autisme, les jouets peuvent aussi aider les enfants à surmonter un obstacle important qui est d’ordre sensoriel. Selon l’expérience proposée dans une certaine activité, il est possible d’obtenir une amélioration du comportement, en aidant à gérer une certaine sensibilité, qu’elle soit visuelle, sonore ou qu’elle implique des odeurs et des textures.

Lorsque vous choisissez un jouet ou un jeu, il est important de tenir compte de l’âge de développement de l’enfant, c’est-à-dire du degré d’autisme de l’enfant, et non de la tranche d’âge définie par le fabricant. Par exemple, un enfant atteint du niveau 3 du TEA peut bénéficier d’un jouet plus simple qui interagit avec lui par simple pression d’un bouton, qu’il s’agisse d’une activité adaptée aux enfants de 2 à 4 ans et qu’il ait 6 ans.

Donnez la préférence à un jeu qui fait appel à l’imagination, comme les blocs de construction ou la coupe. D’autres options sont les jeux, des jeux électroniques, qui jouent de la musique, à ceux du tableau ou qui proposent de répéter des mots, de reconnaître des objets, des animaux ou des couleurs. Il vaut la peine d’utiliser des jeux qui impliquent des éléments simples comme l’eau, les haricots, le sable ou les bulles.

Il y a aussi des livres et des puzzles, avec différentes textures et couleurs, qui en plus de promouvoir des moments de loisirs, stimulent l’enfant. Une autre idée est celle des jouets comme les trampolines, les tricycles et les bicyclettes, qui aident à développer les capacités motrices.

Un conseil qui peut être utile est d’éviter d’utiliser plusieurs jouets en même temps, car cela peut bouleverser l’enfant en lui donnant trop d’informations. Il est recommandé que l’enfant soit exposé à différents types d’activités, mais à différents moments, afin qu’il ait la possibilité de trouver celle qui lui est la plus bénéfique, de découvrir celle qui lui convient le mieux et de le divertir. Ne soyez pas frustré si quelque chose n’attire pas votre enfant au début, essayez une autre phase de votre vie.